DOMAINE DE DERNACUEILLETTE

Guillaume Boussens

FRANCE, LANGUEDOC ROUSSILLON - CORBIÈRES, VDP DE CUCUGNAN

Culture biologique

site web

 

HISTORIQUE

Avant de prendre en charge un domaine sous son propre nom, Guillaume Boussens était convaincu qu’il fallait d’abord “mouiller sa chemise”. Après les années d’études en oenologie et en viticulture, il peaufine pendant quatorze ans son métier sur plusieurs terroirs: Saint-Estèphe, Saint-Julien, Sauternes, Listrac-Moulis et Anjou. Il fait la découverte de ce vignoble des Hautes Corbières en novembre 1999, puis reprend l’exploitation en 2000. Les vendanges 2000, 2001, 2002 sont portées en cave coopérative. La première vendange en cave particulière a eu lieu en 2003. La remise en état du vignoble s’opère sur les dix dernières années: entretien des parcelles, modification de la conduite culturale, reconquête d’un terroir difficile dû à son profil.
 

CUVÉES

Corbières, Cuvée Anne-Fleur fiche technique

Corbières, Le Vin fiche technique

Corbières, Les Hauts de Dernacueillette 

VDP de Cucugnan, Le Petit Derna fiche technique


TERROIR

En zone de haute montagne sèche et situées à plus 500 m d’altitude, les parcelles du domaine de Dernacueillette appartiennent au terroir des Termenes, dans les Hautes-Corbières, et sont constituées de quatre magnifiques groupes de sols : du schiste ferrugineux, du schiste rose, du schiste noir et de l’argilo ferrugineux. Quatre cépages sont cultivés:  du carignan (70 à 132 ans), de la syrah (30 ans en moyenne), du grenache (58 à 95 ans) et de l’aramon (70 à 132 ans).
 

VITICULTURE

La passion et le respect sont les guides de Guillaume Boussens: il vit au milieu de ses vignes qu’il soigne quotidiennement en tirant partie des dons de la nature. Il enrichit le sol avec de la matière organique naturelle, en réincorporant à la terre les sarments de vigne broyés. Les nuits fraîches et le climat sec limitent le développement des maladies et donc des traitements que Guillaume dispense avec parcimonie, grâce à sa connaissance précise des rythmes biologiques de la vigne. Aucun insecticide n’est utilisé. Tout le travail à la vigne est manuel, de la taille aux vendanges.
 

VINIFICATION ET ÉLEVAGE

Guillaume Boussens est accompagné par le réputé oenbologue Marc Quiertinier, qu’il considère comme son mentor. Fort de quarante ans d’expérience de vinification et d’élevage, Quertinier a étudié et travaillé pendant plus de six ans avec Émile Peynaud, le père de l’oenologie moderne; il a donc été acteur de toutes les métamorphoses de cette discipline. Les vinifications visent à magnifier la structure et le fruit des vins du domaine. Sans rien perdre de leur personnalité, les vins acquièrent une souplesse et une finesse permettant de les boire dès leurs premières années. Le temps leur confère toute la noblesse et l’ampleur des grands vins de Hautes Corbières. La vinification s’effectue cépage par cépage, terroir par terroir et est réalisée en micro vinification dans des petites cuves de béton pour une meilleure inertie thermique lors des phases fermentaires. La vinification est longue avec macération pré-fermentaire à froid. Délestage des cuves. Macération post fermentaire (humectation des marcs). Trois assemblages sont effectués en moyenne pour assurer des équilibres d’une grande finesse.